avr 25, 2015 - Coups de coeur    No Comments

Hier j’ai traversé les mondes et mis un pied auprès de la Dame du Lac et des Chevaliers de la Table Ronde

Excalibur - Centre de l'Imaginaire Arthurien - Comper - avril 2015 © Jessie Chevin

Excalibur – Centre de l’Imaginaire Arthurien – Comper – avril 2015
© Jessie Chevin

Hier j’ai traversé les mondes et mis un pied auprès de la Dame du Lac et des Chevaliers de la Table Ronde.

A Comper, il est un lieu magique où vous pouvez glisser aisément un pas dans l’Autre-Monde et revenir dans le nôtre sans crainte. Non, il ne s’agit pas de cet autre-monde-là, l’Au-Delà, mais bien celui du Petit Peuple : le monde des fées, elfes, lutins, korrigans et autres créatures enchantées. En ce moment, vous aurez même le droit d’approcher la légendaire Excalibur remise des mains même de la Dame Fée Viviane à ce bon roi Arthur.

Oui, Viviane l’a généreusement prêtée au musée du CIA, Centre de l’Imaginaire Arthurien, le temps d’une exposition qui porte son nom : Excalibur ! Il faut dire qu’au cœur de la forêt de Brocéliande, chaque année, l’équipe du musée communique avec les fées pour concevoir une exposition temporaire qui relaiera leurs histoires si souvent oubliées ou méconnues.

Le lac de Viviane - Centre de l'Imaginaire Arthurien - Comper - 2015 © Jessie Chevin

Le lac de Viviane – Centre de l’Imaginaire Arthurien – Comper – 2015 © Jessie Chevin

Bon, vous l’aurez compris, il n’est pas question ici de vous prendre pour Arthur et d’essayer d’enlever l’épée de son rocher. Vous découvrirez d’ailleurs que dans le rocher, ce n’était pas Excalibur, contrairement aux versions connues de l’histoire d’Arthur, pour cela, il vous faudra vous rendre dans un autre village des environs que je vous laisse rechercher.

Au rez-de-chaussée du château, vous découvrirez donc l’histoire d’Excalibur et celles d’autres épées célèbres. Vous pourrez même y admirer Andúril, l’épée d’Aragorn et un sabre laser qui a traversé les batailles ancestrales de la Guerre des Étoiles (Star Wars) pour parvenir jusqu’à nous. Bon, c’est vrai, peut-être est-ce juste Perceval qui l’aura, pendant un court instant, dérobé à un vieux Jedi via un portail magique (cf. l’extrait de Kaamelot projeté à l’étage de l’exposition).

Planche originale d'Olivier Ledroit pour Wicca - Centre de l'Imaginaire Arthurien - Comper - 2015 © Jessie Chevin

Planche originale d’Olivier Ledroit pour Wika – Centre de l’Imaginaire Arthurien – Comper – 2015 © Jessie Chevin

Le clou de l’exposition, à l’étage du château, c’est les planches originales d’Olivier Ledroit, l’illustrateur de Requiem et de Wika, ces illustres Bandes Dessinées. Face à autant de détails et de précisions, comme une envie d’avaler mes crayons et mes pinceaux me dévorait, mais, les étoiles pétillants dans mes yeux, c’est un grand « waouh » qui a franchi mes lèvres. Regardez en haut à gauche de l’image… La prochaine fois que vous feuillèterez Wika, vous saurez que ces petits engrenages ont été directement collés sur la planche originale. Ils ne sont pas dessinés.

Allez, encore un petit détour près du Lac de la Dame, malgré le ciel mitigé, et je retourne à ma réalité. Soupirs… C’est décidé demain j’emménage à Comper !

Exposition « Excalibur, lames de légende » visible du 22 mars 2015 au 31 octobre 2015 au château de Comper-en-Brocéliande.

Liens :

 

Got anything to say? Go ahead and leave a comment!